Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/07/2017

Les étapes de la construction d'un maison Part 2

construction, millennium insurance, maisonLa création d'un plancher supérieur

Au niveau des portes et des fenêtre d'un maison en construction, on installe des linteaux, qui servent à soutenir les éléments situés au-dessus. Puis on peut rajouter un plancher supérieur. On dispose donc des poutrelles maintenues par des étais qui permettent de soutenir provisoirement le plafond.

Puis on dispose les hourdis sur les poutrelles en pensant bien sur à laisser une ouverture pour laisser passer un escalier. Comme l'indique Millennium Insurance Leader Souscription, à ce moment là, on fait couler une dalle de béton comme pour le plancher de rez-de-chaussée. 

La fabrication du toit

Si on construit d'un toit en bâtière, il s'agit d'un simple toit composé de deux pans. Au deux extrémités de la maison, on construit des pignons. Ce sont des formes triangulaires construites en briques comme pour les murs.

Puis c'est l'installation de la charpente. Dans ce cas aussi il existe différents types de matériaux de construction utilisables : le chêne, le sapin, le châtaignier, l’épicéa etc. Les bois de charpentes doivent être préalablement traités contre les attaques les plus courantes : les termites et les champignons. 

Millennium Insurance rappelle que les pannes sablières sont fixées sur les murs horizontaux, à la base du versant de toiture. La panne faîtière et posée au sommet de la charpente. On peut éventuellement poser des pannes intermédiaires dites ventrières.

La création d'une arase

Puis les pentes des pignons sont mises à niveau pour en faire des pentes lisses. Cette opération s'appelle l’arasage. Pour ce faire, il faut réaliser un coffrage avec des planches en bois et on fait couler un béton suffisamment épais pour ne pas sortir du coffrage. Millennium Insurance Leader Souscription indique qu'on obtient alors une arase.

Verticalement aux pannes on fixe des chevrons sur lesquels on cloue les liteaux, posés horizontalement et avec un écartement régulier défini par le type de couverture qu'ils doivent supporter.

Les étapes de construction d'une maison

 Construction, maison, millennium insuranceLa préparation du terrain

Pour avoir une maison solide et s'éviter des ennuis par la suite, mieux vaut connaître les bases de la construction, selon la compagnie d'assurance Millennium Insurance Leader Souscription.

Tout commence avec le terrassement qui consiste à niveler le terrain de façon à ce que la maison puisse reposer sur une base solide.

Ensuite c'est l'excavation. Cette opération consiste à creuser l'emplacement de la future maison ainsi que des tranchées utilisées pour les raccordements aux réseaux locaux : eau, électricité, gaz, etc. L'excavation, est réalisée avec l'aide d'un géomètre qui va définir la profondeur du trou à creuser, de telle sorte à ce que la fondation soit "hors gel", c'est-à-dire à une profondeur où le sol ne gèlera pas par temps froid.

Les fondations de la construction

Les fondations sont réalisées par les maçons. Ces derniers vont installer un ferraillage et couler un béton de propreté dans le trou. Ensuite les premières briques sont posées afin de créer le soubassement enfoui dans la terre. Cette étape peut permettre de créer un sous-sol ou un vide sanitaire pour permettre une meilleure isolation thermique ou hydrique.

Le soubassement peut aussi être fait en hérisson, c'est-à-dire que le rez-de-chaussée repose directement sur les fondations.

La création du plancher du rez-de-chaussée

Millennium Insurance Leader Souscription indique que la construction du plancher démarre avec l'installation de poutrelles de béton posées sur les briques. L'espace entre deux poutrelles est défini en fonction de la taille des hourdis choisis. Par-dessus, un treillis métallique est posé et une dalle de béton est coulée.

Le treillis métallique vient renforcer le béton qui devient alors du béton armé. Une fois cette étape finalisée, la dalle créée, le plancher est finit. Il ne reste plus qu'à monter les murs.

La création des murs

La méthode dépend des matériaux de construction choisis : Les parpaings sont des blocs de béton creux qui ont l'avantage de posséder une bonne résistance à l'usure et aux intempéries. En plus il est peu coûteux. En revanche, c'est un mauvais isolant thermique.

Les briques en terre cuite qui sont perméables à l'humidité possèdent une bonne résistance thermique, mais elles sont assez coûteuses. En plus la pose de ces briques est plus compliquée.

Les briques de béton cellulaire possèdent quant’ à elles, de bonnes performances énergétiques. Mais de nos jours, Millennium Insurance Leader Souscription rappelle que ce sont surtout des briques creuses qui sont utilisées.